DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Pas d'argent pour le terrorisme"

Vous lisez :

"Pas d'argent pour le terrorisme"

"Pas d'argent pour le terrorisme"
Taille du texte Aa Aa

"Pas d'argent pour le terrorisme". C'est sous ce mot d'ordre que plus de 70 pays et organisations se sont réunis à Paris avec un objectif commun : lutter efficacement contre les groupes djihadistes en asséchant leurs sources de financement.

Une lutte qui se mène aussi et d'abord sur le web. Le président français, qui a prononcé le discours de clôture de cette conférence internationale, s'est dit favorable à la mise en place d'un cadre légal de responsabilité des plateformes Internet, qui diffusent la propagande terroriste :

"Laisser prospérer des espaces ouverts à la propagande alors même que Daesh et Al Qaida ont perdu la quasi-totalité de leur territoire physique et se trouvent dans une situation de survie, c'est leur fournir aujourd'hui, de manière irresponsable, la possibilité de se régénérer", a déclaré le président français.

Pendant trois ans, le groupe État islamique a amassé un véritable trésor de guerre, qui lui a permis d'organiser des attentats, notamment sur le sol européen. Pour les experts, les attaques ou tentatives d'attaques ne mobilisent, pour la plupart, que de modestes sommes d'argent.