EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Kaboul en deuil après un double attentat suicide

Kaboul en deuil après un double attentat suicide
Tous droits réservés REUTERS/Omar Sobhani
Tous droits réservés REUTERS/Omar Sobhani
Par Anne-Lise Fantino
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parmi les 25 victimes, figurent une dizaine de journalistes. La presse était particulièrement visée, dans la capitale afghane.

PUBLICITÉ

L'Afghanistan enterre ses morts, après le double attentat-suicide qui a endeuillé Kaboul ce lundi.

Une attaque qui visait en particulier la presse. À Kaboul, au moins 25 personnes ont perdu la vie et une cinquantaine d'autres ont été blessées, à la suite de l'explosion. Parmi les victimes, Shah Marai, porté ici en terre, Il était le chef du service photo de l'AFP, dans la capitale afghane, et une figure de la presse.

Masoud Imani Kalesar, envoyé spécial d'Euronews en Afghanistan, s'est rendu sur place.

Ahmad Shah, l'un des correspondants de la BBC a aussi été tué ce lundi, par balles, à Khost, au sud du pays.

Les médias étaient la cible des terroristes, puisqu'un homme déguisé en journaliste et équipé d'une caméra s'est fait exploser parmi eux, quand ils accourraient sur les lieux, près du siège des renseignements. Au total, dix journalistes ont été tués dans ces attaques.

"Mon cousin Salim travaillait pour la télévision, il a été tué", pleure un homme. Des familles souvent plongées dans l'angoisse, sans nouvelles de leurs proches. "Je ne sais pas dans quel hôpital est mon fils!", se désole un peu plus loin une femme.

L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat Islamique. Ce lundi, également, un autre attentat a tué onze enfants, près de l’aéroport de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan.

Des enfants qui s’étaient massés autour d’un convoi de l’OTAN, alors que l'explosion visait des soldats roumains.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

RSF : "l'attentat de Kaboul est le plus grave commis contre des journalistes depuis le début de la guerre"

No Comment : au moins neuf personnes tuées dans un attentat à Mogadiscio en Somalie

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot