Melania Trump lance "Be Best" contre le cyber-harcèlement

Melania Trump lance "Be Best" contre le cyber-harcèlement
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters, APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La première dame des États-Unis a lancé sa campagne de lutte contre le cyber-harcèlement à destination des enfants. De là à y voir une critique des pratiques de Donald Trump sur les réseaux sociaux, il n'y a qu'un pas.

PUBLICITÉ

La première dame des Etats-unis, Melania Trump, vient de lancer sa première campagne, Be Best est une initiative de lutte contre le cyber-harcèlement et plus généralement pour le bien-être émotionnel, social et physique des enfants.

Compte tenu des propos de son mari Donald Trump sur Twitter, la mise en garde de Melania contre l'utilisation trop souvent négative des réseaux sociaux peut cependant susciter des remarques ironiques :

"C'est notre responsabilité d'adultes de rappeler aux enfants que, de vive voix ou en ligne, ils doivent choisir leurs mots avec soin et parler avec respect et compassion", a-t-elle lancé.

Puis elle a ajouté qu'en tant que mère et première dame, elle se souciait de la préparation des enfants à exprimer leurs émotions dans un monde de plus en plus connecté, elle souhaite mettre en garde contre des formes de comportements destructeurs ou addictifs, comme la toxicomanie, le harcèlement ou même le suicide.

Assis au premier rang, devant plusieurs dizaines d'enfants invités pour l'occasion, figurait son mari Donald Trump, et l'on peut difficilement s'empêcher de le voir visé par cette campagne des bonnes pratiques sur les réseaux sociaux.

Des critiques ont aussi pointé du doigt une des brochures de cette campagne "Be Best", une réutilisation d'un livret sur le harcèlement créé en 2014 sous Obama. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère