Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Vatican : la garde suisse se renforce

Vatican : la garde suisse se renforce
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La garde suisse du pape se renforce. Lundi 32 nouveaux hallebardiers ont prêté serment dans la cour du palais du Vatican. Ce qui porte désormais à 135 (au lieu de 110) le nombre de gardes suisse chargés de veiller à la sécurité du souverain pontife.

Au-delà de la tradition, vieille de près de 500 ans, les soldats du pape se sont professionnalisés ces dernières décennies et la menace terroriste a rendu leur recrutement plus difficile que par le passé.

Pour espérer rejoindre la garde rapprochée les principaux critères n'ont pas changé : il faut toujours être jeune, suisse, célibataire et catholique.

Les nouvelles recrues du pape resteront au Vatican durant deux ans pour une solde de 1500 euros mensuelle. Une maigre rétribution pour un travail difficile et ponctué de longues rotations.

Lundi, le pape a accueilli les familles des hallebardiers. Il a invité les nouvelles recrues à participer régulièrement aux messes, à prier et à se confesser en dehors de leur période de service.

Les gardes suisses porteraient désormais une arme sur eux, selon la presse italienne, mais cette information a été démentie par le commandement de la garnison.

La police italienne ne peut intervenir au Vatican qu'en cas de demande expresse des autorités du Saint-Siège.

Avec Agences