David Goodall met fin à ses jours

David Goodall met fin à ses jours
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le scientifique australien, âgé de 104 ans, a recouru au suicide assisté en Suisse

PUBLICITÉ

Il s'en est allé par choix, mais il a dû le faire à 14 000 kilomètres de son pays. Le scientifique australien David Goodall s'est donné la mort ce jeudi en Suisse.

"À 12H30, le professeur David Goodall, 104 ans, est mort paisiblement à Bâle, en Suisse, d'une injection de Nembutal", a tweeté le docteur Philip Nitschke, d'Exit International, une fondation qui avait aidé le centenaire à organiser son dernier voyage.

Ne souffrant pas d'une maladie spécifique, David Goodall exprimait depuis longtemps le souhait de mourir, il avait même tenté de mettre fin à ses jours en début d'année, mais le suicide assisté étant interdit en Australie comme dans de nombreux autres pays, il s'était rendu en Suisse pour en bénéficier.

Chercheur à l'Université Edith Cowan de Perth, il a souhaité que son corps soit donné à la médecine, ou en cas de refus que ses cendres soient dispersées à Bâle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense

Après le président Zelensky, plusieurs dirigeants européens sont attendus à Davos

Le Forum de Davos sous haute protection jusqu'au 19 janvier