DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Réprimée" par le gouvernement, la fondation Soros quitte la Hongrie

Vous lisez :

"Réprimée" par le gouvernement, la fondation Soros quitte la Hongrie

"Réprimée" par le gouvernement, la fondation Soros quitte la Hongrie
Taille du texte Aa Aa

La fondation du milliardaire américain d'origine hongroise George Soros va quitter la Hongrie où elle est présente depuis plusieurs décennies. Une décision en réaction aux politiques "répressives" du gouvernement de Viktor Orban, le premier ministre hongrois qui a élevé George Soros au rang d'ennemi numéro un du pays.

Il accuse entre autres le milliardaire de vouloir inonder la Hongrie et l'Europe d'immigrants. Le parlement hongrois doit aussi examiner un paquet législatif baptisé "Stop Soros" qui prévoit de taxer les ONG "qui soutiennent l'immigration".

"Impossible de protéger la sécurité de nos opérations et de notre personnel en Hongrie contre l'ingérence arbitraire du gouvernement" réplique Patrick Gaspard le président de la Fondation Open Society.

Cette structure qui oeuvre en faveur de la démocratie, du développement et de la liberté d'informer en particulier en Europe de l'Est, s'appuie sur un réseau de fondations et d'associations dans le monde, elle finance de nombreuses ONG.

Désormais, sa centaine d'employés travailleront depuis Berlin.