DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour la première fois, Yulia Skripal la miraculée parle

Vous lisez:

Pour la première fois, Yulia Skripal la miraculée parle

Pour la première fois, Yulia Skripal la miraculée parle
Taille du texte Aa Aa

Cette jeune femme n'aurait probablement pas dû être vivante à l'heure qu'il est. Elle n'aurait pas pu raconter son histoire, pour la première fois devant les caméras. La Russe Yulia Skripal a survécu miraculeusement, avec son père Sergeï, ancien espion, à un empoisonnement. C'était à Salisbury, en Angleterre le 4 mars. 5 semaines après, elle a quitté l'hôpital.

"Après 20 jours de coma, explique-t-elle, je me suis réveillée en apprenant que nous avions été empoisonnés. C'est encore très difficile pour moi d'imaginer que nous avons été attaqués tous les deux de cette façon. Le fait qu'un agent innervant ait été employé est choquant. Nous sommes tellement chanceux d'avoir tous les deux survécu à cette tentative d'assassinat."

La jeune femme de 33 ans a répondu aux questions depuis un endroit secret, elle est sous la protection de l'Etat britannique. Londres pointe du doigt la Russie.

"Je vis au jour le jour, et je veux aider mon père jusqu'à sa totale guérison. A long terme j'espère rentrer à la maison en Russie. Je remercie l'ambassade de mon pays pour son assistance mais pour l'instant je ne veux pas faire appel à ses services."

Sur la tentative d'assassinat de l'ancien espion, avec un poison fabriqué pendant l'ère soviétique, Vladimir Poutine dit ironiquement que Sergeï Skripal serait mort si les Russes étaient les commanditaires. Le Kremlin estime que Yulia a parlé dans cet interview sous la contrainte.