PUBLICITÉ

Maduro accuse Washington de conspiration

Maduro accuse Washington de conspiration
Tous droits réservés REUTERS/Marco Bello
Tous droits réservés REUTERS/Marco Bello
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Président vénézuélien fraîchement réélu a formulé ces accusations le jour de sa prestation de serment.

PUBLICITÉ

Au Venezuela, Nicolas Maduro a prêté serment ce jeudi, quatre jours après sa réélection.

A l'issue d'une cérémonie qui s'est tenue devant l'Assemblée constituante, le président vénézuélien s'est s'est rendu au ministère de la Défense, pour recevoir de l'armée une "réaffirmation de loyauté", un soutien essentiel pour le chef de l'Etat.

Lors de cette séquence, Nicolas Maduro a annoncé l'arrestation d'un groupe de militaires, sans préciser leur nombre ni leur grade. Ils sont accusés de s'être livré à une "conspiration" orchestrée par les Etats-Unis et la Colombie, pour obtenir la "suspension des élections", a assuré le Président socialiste, qui entamera son deuxième mandat en janvier prochain, alors que le Venezuela s'enfonce dans une crise économique et sociale majeure.

Il a été réélu ce dimanche avec près de 68 % des suffrages, et pour une durée de six ans, face à une opposition divisée, qui avait appelé au boycott du scrutin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

L'attaque contre Robert Fico, signe d'une radicalisation de la société slovaque ?

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société