DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du monde 2018 : qui sera le prochain Paul le poulpe ?

Vous lisez:

Coupe du monde 2018 : qui sera le prochain Paul le poulpe ?

Coupe du monde 2018 : qui sera le prochain Paul le poulpe ?
Taille du texte Aa Aa

Qui d’Achille le chat ou de Zabiyaka la chèvre verra juste et prédira le vainqueur de la Coupe du monde 2018 ? Les deux animaux, qui partagent le même pelage blanc, se disputent en effet la succession de Paul le poulpe qui avait prédit avec succès huit rencontres du Mondial 2010 organisée en Afrique du Sud.

A droite, Achille le chat. Le félin, dont “le job officiel” est de chasser les rongeurs des galeries du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, a fait de sa surdité de naissance un avantage. Le matou de 4,6 kilogrammes ne serait ainsi pas influençable, aucune nuisance sonore ne venant interférer ses choix. Pour prédire le résultat des rencontres, Achille jette son dévolu sur le contenu d’une des deux gamelles, flanquées du drapeau des équipes en lice. De l’aveu de sa vétérinaire personnelle, le chat ne se serait jamais trompé. Il avait ainsi prédit la victoire de l’Allemagne lors de la Coupe des confédération en 2017.

Et à gauche, l’autre postulant, Zabiyaka la chèvre ! Ce caprin nous vient du zoo de Samara, une ville à plus de 1 000 kilomètres à l’est de Moscou, où se tiendront plusieurs rencontres de la Coupe du monde. Avant d’être officiellement désignée oracle par les instances du parc animalier, Zabiyaka a dû se défaire de redoutables concurrents tels que Simon le singe-écureuil, Isadora la poule, Richard le renard, Lexus le chameau, Coco la mouffette ou Murzik le python. Et concernant ses prédictions, le dispositif sera le même que celui d’Achille, c’est à dire de la nourriture disposée sous deux drapeaux.

En 2010, du fond de son aquarium d’Oberhausen en Allemagne, Paul le poulpe avait acquis une renommée planétaire en raison de la justesse de ses prédictions. La mort du devin, la même année, avait suscité beaucoup d’émotion. Un cochon d’Inde baptisé «Madame Shiva» avait tenté, en 2014, de faire oublier les tentacules de Paul. En vain… Achille et Zabiyaka sont prévenus.

Sur ce match «Madame Shiva» n'avait pas été très inspirée, puisque la France avait étrillé la "Nati" 5 à 2. Ah oui, ce cochon d'Inde était Suisse... Ceci explique cela !