DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nicaragua : Amnesty dénonce la répression contre les manifestants

euronews_icons_loading
Nicaragua : Amnesty dénonce la répression contre les manifestants
Taille du texte Aa Aa

Au Nicaragua, les forces de l'ordre "tirent pour tuer". C'est avec ce slogan que l'ONG Amnesty International a de nouveau dénoncé les méthodes du gouvernement de Daniel Ortega pour réprimer les manifestations qui secouent le pays depuis la mi-avril.

Amnesty a constaté sur place un "recours excessif à la force et l'ONG accuse les autorités d'avoir procédé à des "exécutions extrajudiciaires" par le biais de milices privées.
Les émeutes ont déjà fait 87 morts.

Lors de la présentation d'un nouveau rapport, Bianca Jagger (la première épouse du chanteur Mick Jagger) et la directrice d'Amnesty international pour les Amériques, Erika Guevara-Rosas, ont affirmé avoir été témoins lundi d'une attaque par des groupes pro-gouvernement contre des étudiants retranchés dans l'université d'Ingénierie.

Avec Agences