DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le gouvernement populiste intronisé

Vous lisez:

Italie : le gouvernement populiste intronisé

Italie : le gouvernement populiste intronisé
Taille du texte Aa Aa

Trois mois après les élections législatives, l'Italie a enfin un gouvernement.

Le nouveau Premier ministre, Giuseppe Conte, un juriste de 53 ans, prend la tête d'une équipe de 18 ministres, dont seulement cinq femmes. Il entend mettre en place un programme qui tourne le dos à l'austérité, mais qui garantit le maintien de l'Italie dans la zone euro.

C'était la condition posée par le président Mattarella, avant qu'il ne donne son aval ce gouvernent populiste, incarné notamment par Matteo Salvini. Le chef de la Ligue, le parti d'extrême-droite, est nommé à l’Intérieur. Il prône un tour de vis-sécuritaire et une politique anti-migrants.

L'autre pilier de ce gouvernement, Luigi Di Maio, chef du Mouvement 5 étoiles, devient ministre du Travail et du développement économique. Il veut instaurer un revenu universel de 750 euros par mois pour les plus précaires.

Au ministère clé de l'Economie, Giovanni Tria, un proche de l’extrême-droite, qui est favorable au maintien de l’Italie dans la zone euro. Son profil a été préféré à celui de l'économiste Paolo Savona, qui devient ministre des Affaires européennes.

Enfin, Enzo Moavero Milanesi est le nouveau chef de la diplomatie italienne.

Tous les nouveaux ministres ont prêté serment au palais du Quirinal, le siège de la présidence à Rome. Le gouvernement devra encore obtenir la confiance du Parlement.

Revoir la prestation de serment :

La composition du gouvernement :

Président du Conseil des ministres : Giuseppe Conte

Vice-président du Conseil et ministre du Travail et des Politiques sociales : Luigi Di Maio (M5S)

Vice-président du Conseil et ministre de l'Intérieur : Matteo Salvini (Ligue)

Ministre pour les Rapports avec le Parlement et la Démocratie directe : Riccardo Fraccaro (M5S)

Ministre pour l'Administration publique : Giulia Bongiorno (Ligue)

Ministre pour les Affaires régionales et d'autonomie : Erika Stefani (Ligue)

Ministre pour le Sud : Barbara Lezzi (M5S)

Ministre de la Famille et du Handicap : Lorenzo Fontana (Ligue)

Ministre des Affaires étrangères : Enzo Moavero Milanesi

Ministre de la Justice : Alfonso Bonafede (M5S)

Ministre de la Défense : Elisabetta Trenta

Ministre de l'Économie : Giovanni Tria

Ministre des Politiques Agricoles : Gianmarco Centinaio (Ligue)

Ministre de l'Infrastructure : Danilo Toninelli (M5S)

Ministre de l'Education : Marco Bussetti (Ligue)

Ministre des Biens et Activités culturels et du Tourisme : Alberto Bonisoli (M5S)

Ministre de la Santé : Giulia Grillo (M5S)

Ministre des Affaires européennes : Paolo Savona

Ministre de l'Environnement : Sergio Costa

Sous-secrétaire du Conseil : Giancarlo Giorgetti (Ligue)

- Avec AFP -