PUBLICITÉ

Jordanie : démission du premier ministre

Jordanie : démission du premier ministre
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le premier ministre jordanien Hani Mulqi cède à la contestation sociale. Le roi Abdallah promeut le ministre de l'Économie pour former un nouveau gouvernement.

PUBLICITÉ

Le premier ministre jordanien a cédé à la pression populaire et démissionne.

Le roi Abdallah II a désigné le ministre de l'Éducation Omar al-Razzaz pour former un nouveau gouvernement.

Hani Mulqi quitte son poste deux ans après y avoir été nommé et face à une contestation populaire d'une ampleur inédite pour la Jordanie.

Prêt de 20 % des dix millions de Jordaniens vit à la limite du seuil de pauvreté, à peine moins est au chômage et depuis janvier les prix des produits de première nécessité sont en forte hausse.

La dette publique de la Jordanie atteint les 97 % et Amman a contracté un prêt de 617 millions d'euros au FMI.

En échange de ce prêt, la Jordanie s'est engagée à mettre en place des réformes structurelles.

La contestation dénonce la hausse des prix et exigeait la démission du gouvernement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Jordaniens toujours vent debout contre le gouvernement

Les Jordaniens toujours mobilisés contre le projet de réforme fiscale