EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Sous pression américaine, PSA quitte l'Iran

Sous pression américaine, PSA quitte l'Iran
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur français va cesser ses activités en Iran avant 2018, à moins qu'une dérogation exceptionnelle, demandée par la France, ne soit accordée par les Etats-Unis.

PUBLICITÉ

PSA en Iran, c'est terminé. Nouvelle conséquence des sanctions américaines envers l'Iran, le constructeur automobile français a annoncé ce lundi qu'il préparait son retrait du pays, deux ans exactement après son retour sur ce marché par la création d'une joint-venture avec le groupe public Khodro.

L'Iran représente le plus grand marché étranger en volume pour Peugeot et Citroën, les marques de PSA, mais le groupe français a dit être dans l'obligation de se conformer à la nouvelle loi américaine avant le 6 août 2018.

Comme Total, PSA voudrait obtenir une dérogation sur les sanctions américainess, mais l'espoir est faible tant la volonté de Washington d'isoler Téhéran semble forte.

PSA a vendu l'an dernier 444.600 véhicules en Iran.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les ventes de PSA en chute de 12,8% au premier semestre

Louis Arnaud, l'un des quatre otages français en Iran, vient d'être libéré

NO COMMENT: Ebrahim Raïssi a été inhumé dans sa ville natale de Machhad