DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sous pression américaine, PSA quitte l'Iran

Vous lisez:

Sous pression américaine, PSA quitte l'Iran

Sous pression américaine, PSA quitte l'Iran
Taille du texte Aa Aa

PSA en Iran, c'est terminé. Nouvelle conséquence des sanctions américaines envers l'Iran, le constructeur automobile français a annoncé ce lundi qu'il préparait son retrait du pays, deux ans exactement après son retour sur ce marché par la création d'une joint-venture avec le groupe public Khodro.

L'Iran représente le plus grand marché étranger en volume pour Peugeot et Citroën, les marques de PSA, mais le groupe français a dit être dans l'obligation de se conformer à la nouvelle loi américaine avant le 6 août 2018.

Comme Total, PSA voudrait obtenir une dérogation sur les sanctions américainess, mais l'espoir est faible tant la volonté de Washington d'isoler Téhéran semble forte.

PSA a vendu l'an dernier 444.600 véhicules en Iran.