DERNIERE MINUTE

A 48h du sommet Trump-Kim Jong-un

A 48h du sommet Trump-Kim Jong-un
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, est arrivé dimanche 10 juin 2018 à Singapour, où il rencontrera mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Cet échange en tête-à-tête, une première dans l'histoire des deux pays, était encore inimaginable il y a à peine quelques mois, alors que les deux hommes se lançaient des insultes par déclarations et tweets interposés. Le rendez-vous a d'ailleurs été programmé, puis annulé, puis reprogrammé.

Le déplacement de Kim Jong-un, qui avait atterri quelques heures plus tôt sur l'île, est aussi, en soi, exceptionnel, tant il est rare qu'il sorte des frontières de son pays. Il a été reçu par les autorités singaporiennes. En particulier, par le Premier ministre, Lee Hsien Loong, qui a qualifié de "courageuse et admirable" la décision d'organiser un tel sommet.

Installés dans des hôtels distants de moins d'un km, Donald Trump et Kim Jong-un se retrouveront mardi, pour entamer des échanges dont l'issue est totalement imprévisible. A l'image de deux hommes qui ont habitué le monde à des contrepieds. Le président des Etats-Unis réclame une dénucléarisation "complète, vérifiable et irréversible" de la Corée du Nord. Le dirigeant nord-coréen n'est pas opposé à une dénucléarisation de la péninsule coréenne, mais il a toujours été imprécis sur ses intentions. Il veut surtout la levée des sanctions économiques contre son pays. Mais personne ne sait ce qu'il est prêt à concéder pour cela.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.