Voitures européennes : l'ultimatum de Trump

Voitures européennes : l'ultimatum de Trump
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les constructeurs allemands sont les plus exposés aux menaces de Washington.

PUBLICITÉ

Les voitures allemandes sont bel et bien dans le collimateur de Donald Trump. Vendredi, le président américain a clairement menacé d'imposer une taxe douanière de 20% sur les voitures européennes importées aux États-Unis.

Dans un tweet, Donald Trump pose un ultimatum aux Européens : il exige que leurs voitures soient construites directement aux États-Unis par des ouvriers américains.

Ce n'est pas la première fois que le président s'en prend à l'industrie automobile allemande. Mais le ton est monté d'un cran alors que les Européens ont mis en oeuvre vendredi leur mesures de rétorsions commerciales contre les États-Unis.

Comme les célèbres Harley Davidson plusieurs produits sont désormais surtaxés à hauteur de 25%. Une contre attaque en réponse à la décision unilatérale de Washington d'imposer l'acier et l'aluminium européen.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Juncker en mission désamorçage à la Maison Blanche

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel