DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un sommet pour maintenir la cohésion de l’UE

Vous lisez:

Un sommet pour maintenir la cohésion de l’UE

Un sommet pour maintenir la cohésion de l’UE
@ Copyright :
REUTERS/Yves Herman/
Taille du texte Aa Aa

Le Conseil européen de jeudi et vendredi pourrait s’annoncer comme le sommet des sommets. Le Brexit et une éventuelle guerre commerciale avec les Etats-Unis sont à l’ordre du jour de la rencontre à Bruxelles des chefs d’Etat et de gouvernement. Mais l’enjeu principal sera le maintien de l’unité européenne, malmenée par la question migratoire. Les 28 dirigeants européens pourraient s'entendre sur un renforcement des frontières extérieures, sur une consolidation de l'aide à la Libye et enfin sur la mise en place, hors de l'Union, de "plateformes de débarquement" pour les personnes secourues en mer.

La Commission européenne propose d'ailleurs une augmentation de l'enveloppe du prochain budget européen consacrée aux politiques migratoires. Mais cette perspective laisse perplexe la juriste et chercheure au European Policy Centre Marie de Somer. Les arrivées de migrants diminuent "et pourtant les Etats membres maintiennent des contrôles aux frontières intérieures. Or cela n'a plus de justification aujourd'hui", précise cette spécialiste des questions migratoires. Marie De Somer explique cette posture des gouvernements pour des raisons électorales.

Cette impasse politique menace l’un des plus grands succès de la construction européenne : l’espace Schengen, la zone de libre circulation des personnes en Europe. La juriste souligne pourtant que selon les enquêtes Eurobaromètre, Schengen "est davantage estimé que le maintien de la paix entre les pays membres". Les dirigeants européens savent qu’ils doivent agir rapidement pour ne pas approfondir les lignes de fracture entre les Etats membres. Il en va de l’avenir du projet européen.