EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Lorsque les inventeurs regrettent leurs créations

Lorsque les inventeurs regrettent leurs créations
Tous droits réservés 
Par Euronews et NBC Left Field
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De la bombe atomique au labradoodle en passant par le gaz poivre, certaines inventions deviennent source de regrets pour leurs inventeurs. Euronews et NBC Left Field vous en disent plus.

PUBLICITÉ

Il est parfois difficile de savoir si une invention apporte plus de bien que de mal, surtout à cause de ses conséquences imprévues. Certains inventeurs peuvent même être amenés à regretter leurs inventions. Mark Zuckerberg et Facebook sont par exemple en ce moment au cœur de nombreuses controverses après l'utilisation indue de la plateforme, lors des élections américaines par exemple. 

En général, innover est positif pour la planète : un haut niveau de développement économique est directement lié à un niveau d'innovation. Mais la société prend-elle vraiment le temps de se pencher sur les conséquences négatives des inventions?

Elle le fait de plus en plus, même s'il s'agit d'un changement récent. Selon Alexandra Midal, chercheuse en design et professeure à l'HEAD de Genève, cette prise de conscience a eu lieu après les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. C'est à partir de ce moment là que les gens ont commencé à remettre en question l'aspect nécessairement bénéfique des inventions.

Désormais, l'éthique est de plus en plus prise en compte lors de la recherche de nouvelles technologies. Et avec les réseaux sociaux, il est de encore simple pour de simples individus d'interpeller publiquement inventeur et population dans son ensemble en cas de problème.

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec NBC Left Field.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les scientifiques de l’UE demandent de consacrer 3 % du PIB à la recherche

Les chiens comprennent quand on leur parle, selon une étude

Espace : trois Américains et un Russe arrivent sur l'ISS