PUBLICITÉ

Soudan du Sud : espoirs de paix ?

Soudan du Sud : espoirs de paix ?
Tous droits réservés 
Par Audrey Tilve avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un cessez-le-feu a été signé dans le pays en guerre depuis 2013, mais les précédents n'ont pas été appliqués

PUBLICITÉ

Les deux ennemis jurés du Soudan du Sud, stylo en main, signant un cessez-le-feu supposé "permanent"... L'image est porteuse d'espoir dans un pays à genoux. Le président, Salva Kiir, et le chef de l'opposition armée, Riek Machar, s'engagent à le faire entrer en vigueur ce week-end.

Au Soudan du Sud, la guerre a débuté en 2013, deux ans après l'indépendance vis-à-vis de Khartoum, et malgré de multiples cessez-le-feu, elle n'a jamais cessé depuis, divisant le pays selon les appartenances ethniques et tribales.

La nouvelle trêve, qui n'inclue pas toutes les factions rebelles, prévoit le désarmement des civils, la libération des prisonniers, le déploiement de missions internationales pour superviser la cessation des hostilités et la mise en place d'un gouvernement de transition avant la tenue d'élections d'ici trois ans.

Le guerre civile dans cette nation, la plus jeune d'Afrique, a fait des dizaines de milliers de morts et quatre millions de déplacés. Son économie est dévastée et pour la remettre à flot, il faudra en premier lieu sécuriser et refaire tourner à plein les champs pétroliers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Soudan du Sud marche vers la paix

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français