DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'espoir subsiste pour les disparus de la grotte

Vous lisez:

L'espoir subsiste pour les disparus de la grotte

L'espoir subsiste pour les disparus de la grotte
Taille du texte Aa Aa

A chaque heure qui passe, les chances de retrouver des survivants s'amenuisent. Les plongeurs de l'armée thaïlandaise redoublent d'efforts pour localiser les douze garçons et leur entraîneur de football, disparus dans la pénombre d'une grotte il y a plus d'une semaine.

Les sauveteurs bénéficient de la chute du niveau des eaux, conséquente à la baisse des précipitations. Ils ont commencé à extraire une partie de l'eau et de la boue qui bouchent les cavités.

Après leur entraînement le 23 juin, les footballeurs de 11 à 16 ans étaient partis visiter la grotte de Tham Luang, dans le nord du pays, quand les violentes pluies de mousson ont bloqué l'issue. Neuf jours plus tard, aucun signe de vie.

Les sauveteurs disent se rapprocher

Des spéléologues et sauveteurs expérimentés continuent de converger sur le site. Ils sont plus d'un milliers : Australiens, Américains, Britanniques Chinois ou Japonais et se penchent jour et nuit sur le plan de sauvetage.

Les experts estiment que la survie du groupe dépend de sa capacité à avoir trouvé de l'eau potable et espèrent qu'il a pu se réfugier sur un rocher dans une des chambre souterraines, baptisée "Pattaya Beach".

Ce lundi, les équipes assuraient ne plus être qu'à 500 mètres de cette zone. Pour en faciliter l'accès et offrir les premiers soins en cas de sauvetage, les secours ont pu installer une base avancée à près de 2 km de l’entrée de la grotte, où les vélos des enfants avaient été découverts.