PUBLICITÉ

Allemagne : l'accord en question

Allemagne : l'accord en question
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après le compromis sur la question migratoire entre conservateurs, les sociaux-démocrates ont encore leur mot à dire

PUBLICITÉ

Notre correspondante à Berlin, Jessica Salz, décrypte la situation en Allemagne après l'accord à l'arraché entre CDU et CSU sur les migrants.

"Nous savons que la ligne rouge absolue d'Angela Merkel était que la Bavière agisse unilatéralement et renvoie les migrants vers la frontière depuis ce land. Mais beaucoup soulignent que ces nouveaux centres de transit qu'elle a acceptés la nuit dernière avec Seehofer - qui se trouveront en Bavière, à la frontière avec l'Autriche, serviront le même objectif. Ils trieront les demandeurs d'asile entrant en Allemagne et renverront vers d'autres pays de l'Union européenne ceux dont les demandes auront été approuvées ailleurs ou expulseront ceux qui n'y ont pas droit vers leur pays d'origine.

Et le fait qu'il soit prévu d'installer ces centres en Bavière et nulle part ailleurs près des frontières du pays, semble montrer que c'était bien une affaire de politique régionale.

Il y a un autre parti au sein du gouvernement allemand, les sociaux-démocrates, on l'aurait presque oublié tant les conservateurs se sont querellés sur ce dossier. Et les sociaux-démocrates se réuniront avec les conservateurs ce soir pour en discuter. Le SPD soutenait jusque-là la ligne d'Angela Merkel sur les migrants, mais il est sceptique depuis longtemps sur cette idée de centres de transit. Est-ce que ce soir, il ira jusqu'à bloquer l'accord ? Cela reste à voir. Andrea Nahles, la chef de file des sociaux-démocrates, est consciente que personne ne souhaite de nouvelles élections, en particulier les sociaux-démocrates eux-mêmes, qui sont à leur plus bas historique dans les sondages."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les réfugiés face au marché du travail en Europe

Migrants : accord entre Merkel et la CSU

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni