DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump : une visite mouvementée en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Trump : une visite mouvementée en Grande-Bretagne

Trump : une visite mouvementée en Grande-Bretagne
Taille du texte Aa Aa

Quelques heures après avoir ouvertement critiqué le projet de Brexit de Theresa May dans les colonnes du sun, Donald Trump est revenu sur ses propos lors d'une conférence de presse commune ce vendredi

"Une fois que le Brexit sera conclu et que le Royaume-Uni aura quitté l'Union Européenne, je ne sais pas ce qu'ils vont faire mais peu importe ce que vous faîtes, ça me va, c'est votre décision. Peu importe ce que vous allez faire, c'est ok pour nous. Soyons sûrs que nous pouvons faire des échanges, c'est tout ce qui m'importe" s'est expliqué Donald Trump.

Autre sujet abordé par les deux dirigeants, la question des migrations. Alors que le président américain applique une politique de tolérance zéro aux Etats Unis, Donald Trump a assimilé les migrants à une menace pour ses alliés européens.

"Je pense juste que cela est en train de changer la culture, c'est une chose néfaste pour l'Europe, c'est vraiment une mauvaise chose. Cela a fait du mal à l'Allemagne et dans d'autres endroits en Europe", a lancé le président américain.

La fermeture des fronières et notamment celle de Calais avec la France est un des enjeux du Brexit pour Theresa May, qui souhaite contrôler les migrations en provenance de l'Union Européenne.

"Ce qui est important c'est que nous ayons le contrôle de nos frontières, que nous ayons un certain nombre de règles qui déterminent qui rentre dans notre pays, et bien sûr c'est ce que nous faisons en tant que gouvernement depuis de nombreuses années et que nous continuerons à faire dans le futur", s'est félicité Theresa May.

Au même moment, à quelques dizaines de kilomètres, des dizaines de milliers de britanniques ont manifesté à Londres contre la venue de Donald Trump pour sa première visite officielle au Royaume-Uni. Brandissant des pancartes et des poupées caricaturant le président américain, les manifestants se sont rassemblés à Trafalgar Square pour signifier à Trump qu'il n'était pas le bienvenu au Royaume-Uni. D'autres manifestations ont également eu lieu dans d'autres villes britanniques.