This content is not available in your region

BREXIT : Theresa May esquive une gifle au parlement

Access to the comments Discussion
Par Maxime Biosse Duplan
BREXIT : Theresa May esquive une gifle au parlement

Theresa May évite la gifle au parlement britannique. La Première ministre vient de remporter un vote primordial sur sa stratégie de Brexit. A six voix près, un amendement proposé par des députés rebelles de son parti a été rejeté par les législateurs.

Selon le Times, les frondeurs des Tories ont été menacés d'élections anticipées avant la fin de l'été s'ils votaient pour cet amendement.

Les pro-Union Européenne du parti conservateur voulaient qu'en cas de non-accord de libre échange avec Bruxelles, Londres soit contraint malgré tout de rejoindre une union douanière. Trop contraignant pour Theresa May. Le projet de loi sur les relations commerciales a donc pu être adopté dans la foulée, mais il doit maintenant passer à la chambre des Lords.

De nouveaux défis attendent le chef du gouvernement britannique sur le chemin du Brexit, un chemin qui a déjà vu la démission de deux de ses ministres.

En ligne de mire, la rédaction d'un texte, le Chequer's Plan, qui sera présenté à la Commission européenne comme base de négociation de la future relation commerciale entre le Royaume Uni et l'Union Européenne.