DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Retour de Puigdemont... en exil

Vous lisez:

Le Retour de Puigdemont... en exil

Le Retour de Puigdemont... en exil
Taille du texte Aa Aa

Carles Puigdemont est désormais libre de quitter l'Allemagne et compte poursuivre son combat en Belgique.

Madrid a levé son mandat d'arrêt européen et l'ancien président catalan ne risquerait d'être arrêté que s'il rentrait en Espagne.

Carles Puigdemont a convoqué la presse à Berlin pour annoncer son intention d'animer un Conseil de la République en exil.

Carles Puigdemont, ancient président de la Catalogne : "Ce week-end, je retournerai en Belgique, c'était là où j'allais il y a quatre mois, alors que je venais d'entrer en Allemagne, c'est là que nous avons le Chambre de la République et que nous devrions commencer à travailler pour le Conseil de la République, ce que nous avons annoncé il y a quelques mois. Par conséquent, mon activité politique se concentrera sur la Belgique."

"Naturellement, ce sera avec la volonté de poursuivre le mandat du peuple, deuxièmement, de continuer à travailler pour nos collègues injustement emprisonnés, et troisièmement, parce qu'il y a pour tout le monde retour à la normalité, même dans ma vie".

Carles Puigdemont est en contact régulier avec son successeur Quim Torra qui a récemment rencontré à Madrid le nouveau chef de l'exécutif espagnol Pedro Sanchez.

Pedro Sanchez doit son siège au soutien des partis indépendantistes et Carles Puigdemont réclame de lui qu'il autorise un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, ce que le socialiste refuse catégoriquement.