DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MH370 : toujours autant de questions sans réponses

Vous lisez:

MH370 : toujours autant de questions sans réponses

MH370 : toujours autant de questions sans réponses
Taille du texte Aa Aa

C'est l'un des plus grands mystères de l'aviation civile moderne. Comment le MH370 a-t-il disparu des radars en mars 2014 ? Les autorités malaisiennes rendait aujourd'hui un rapport final supposés éclairer les zones d'ombres. Quatre années d’enquête, 400 pages mais aucune révélation.

"Nous ne pouvons pas établir si l'avion était piloté par quelqu'un d'autre que le pilote. Mais nous ne pouvons pas exclure non plus la possibilité qu'il y ait eu l'implication d'un tiers", a commenté Kok Soo Chon, le chef de l'enquête côté malaisien.

L'équipe d'enquêteurs est "incapable de déterminer la véritable cause de la disparition du MH370", conclut ce rapport

Le 8 mars 2014, le MH370 décolle de Kuala Lumpur, il doit rejoindre l'aéroport de Pékin. Mais quelques dizaines de minutes après le décollage, il dévie de sa trajectoire et disparaît.

Un an et demi plus tard des débris sont retrouvés sur l"île française de La Réunion. Durant les mois qui suivent les découvertes se succèdent à travers tout l'océan indien, les pistes aussi...

Les recherches maritimes les plus importantes de l'histoire, qui avaient été entamées après la disparition de l'appareil en 2014 sous la direction de l'Australie, en coopération avec la Malaisie et la Chine, pays d'où la majorité des victimes sont originaires, avaient été interrompues en janvier 2017.

Pour les familles qui attendait le rapport des autorités malaisiennes, il est très loin d'être à la hauteur.

Danica Weeks a perdu son mari Paul Weeks dans l'accident. "Il ont échoué à nouveau. Ça a été comme ça tout le temps. Ils ont vraiment mal géré encore et encore. Encore un +on ne sait pas ce qui s'est passé, on ne sait pas et çà ne nous intéresse pas+. Donc vous savez c'est une claque pour nous et on revient au début et on se dit +OK, où aller maintenant+. Et encore une fois, ce n'est pas seulement pour nous mais pour l'ensemble de l'industrie de l'aviation. Le MH370 ne peut pas demeurer un mystère".

"C'est tellement décevant, je suis frustrée, il n'y a rien de nouveau", a déclaré Intan Maizura Othman, dont le mari était également à bord du Boeing 777.