DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : les armes imprimables en 3D temporairement interdites

Vous lisez:

Etats-Unis : les armes imprimables en 3D temporairement interdites

Etats-Unis : les armes imprimables en 3D temporairement interdites
Taille du texte Aa Aa

Les américains ne pourront pas fabriquer de pistolet avec leur imprimante 3D... Du moins pour l'instant.

Un tribunal fédéral de Seattle a suspendu, ce mardi, l’autorisation donnée par l'administration Trump, de mettre en ligne des plans numériques pour la construction d’armes.

Une question brûlante aux États-Unis, où 30 000 personnes sont tuées chaque année par armes à feu.

"Nous avons demandé un ordre d'interdiction temporaire, à l'échelle nationale, pour stopper cette décision scandaleuse du gouvernement fédéral, d'autoriser l'accès à ces armes téléchargeables en 3D, dans notre pays et dans le monde. Il a accepté cette interdiction temporaire", rapporte Bob Ferguson, Procureur général de l’État de Washington.

Surprise, dans un tweet, le président américain Donald Trump a semblé rétropédaler sur la question : "Je suis en train de travailler sur la vente au public d'armes en plastique faites en 3D. J'en ai déjà parlé à la NRA, il ne semble pas que cela ait beaucoup de sens."

Un retour en arrière, en accord avec le gouvernement. "Il s'agit d'une affaire nationale, c'est une question de contrôle des armes à feu qui doit être abordée, non seulement par le Congrès, mais aussi par les organismes d'application de la loi. Et j'imagine qu'il y aura de nombreuses conversations", a déclaré Heather Nauert, sous-secrétaire d’État pour la diplomatie publique, en conférence de presse.

Le pistolet en plastique, indétectable par les détecteurs de métaux, fonctionne comme une arme réelle. Les magistrats examineront le dossier, au cours d'une nouvelle audience le 10 août