DERNIERE MINUTE

La Turquie menace les Etats-Unis de mesures de rétorsion

La Turquie menace les Etats-Unis de mesures de rétorsion
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Entre Ankara et Washington, c’est un peu coup pour coup. La Turquie a écroué le pasteur américain Andrew Brunson et l’a récemment assigné à résidence.

Les Etats-Unis ont riposté en instaurant des sanctions financières contre deux ministres turcs, interdisant au passage à tout ressortissant américain de faire affaire avec ces derniers. Mercredi, le ministre turc des Affaires étrangères a donc menacé les Américains de mesures de rétorsion, tandis que la porte-parole de l’administration Trump a dénoncé les agissements du gouvernement turc.

"Le président suit de très près la situation actuelle en Turquie et l’affaire concernant le pasteur Andrew Brunson. Il n’y a, à notre connaissance, aucune preuve que ce dernier ait fait quelque chose de mal et nous pensons qu'il est victime d’un traitement injuste de la part du gouvernement turc", a dit Sarah Sanders.

L'autre protagoniste dans cette affaire est Fetullah Gülen qui réside aux Etats-Unis et dont la Turquie réclame l’extradition. C’est pour ses liens supposés avec des partisans de ce prédicateur musulman – considéré par Ankara comme le cerveau du putsch manqué de 2016 – que le pasteur Brunson a été arrêté puis emprisonné. Accusé de terrorisme et d'espionnage, il risque jusqu'à 35 ans de prison.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.