DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une chienne anti-drogue si douée qu'un cartel colombien veut sa peau

Vous lisez :

Une chienne anti-drogue si douée qu'un cartel colombien veut sa peau

Sombra, chienne anti-drogue menacée par un cartel colombien.
Taille du texte Aa Aa

Elle est la chouchoute de l'unité anti-drogue de la police de Colombie et - conséquence logique - la bête noire des narcotrafiquants. Sombra, jolie et athlétique chienne berger allemand âgée de six ans, est une renifleuse hors pair pour détecter spécialement la cocaïne. En cinq années de bons et loyaux services, elle a déjà soustrait aux cartels 9 tonnes de drogue au total.

Les 346 chiens de la police colombienne sont tous menacés, à un moment ou à un autre, quand ils interviennent lors d'opérations délicates sur le terrain; ils peuvent être victimes de coups de feu ou de charges explosives. Mais Sombra est la seule à avoir reçu des menaces de mort directes, de la part d'un redoutable groupe armé connu dans le pays pour sa cruauté, le Clan del Golfo. Composé principalement de paramilitaires d'extrême droite, il est dirigé par "Otoniel", le nom de guerre de Dairo Antonio Usuga, qui a demandé à ses hommes la tête de la chienne surdouée des services anti-drogue.

4 tonnes de cocaïne perdues pour les narcos en deux ans

Sombra a ruiné les plans et a largement fait baisser la trésorerie du Clan del Golfo les deux dernières années. En 2016, dans le port d'Uraba, proche de la frontière avec le Panama, elle conduit les enquêteurs jusqu'à un conteneur de bananes dans lequel sont dissimulées 2,9 tonnes de cocaïne. En 2017, dans la petite ville de Santa Marta, sur la côte caraïbe, elle plonge sa truffe dans une cargaison de pulpe de fruits; plus d'une tonne de cocaïne y est découverte. A chaque fois, les narcos paramilitaires en sont pour leurs frais, et quels frais !

A tel point que le parrain du cartel, le fameux "Otoniel", perd patience et tente de faire enlever l'animal. Près de 7 000 dollars sont utilisés pour essayer de corrompre un policier mais la combine est percée à jour et échoue. La police colombienne a pris l'affaire très au sérieux et a finalement décidé de ne plus envoyer sa chienne préférée en mission.

Sombra a été officiellement "mutée" à l'aéroport international de Bogota, la capitale, mais vous ne l'y verrez pas. Elle travaille en coulisse, dans l'entrepôt où transitent les marchandises. Chaque soir, pour profiter d'un repos bien mérité, elle rentre à son chenil, dont l'adresse est tenue bien au secret.