DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gibraltar va retirer son pavillon à l'Aquarius

Vous lisez:

Gibraltar va retirer son pavillon à l'Aquarius

Gibraltar va retirer son pavillon à l'Aquarius
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement de Gibraltar a annoncé lundi qu'il allait retirer son pavillon à l'Aquarius. Un nouveau coup dur pour le navire humanitaire refoulé d'Italie et de Malte, qui erre en mer méditerranée avec les 141 migrants qu'il a secouru vendredi.

L'annonce des autorités gibraltariennes fait suite aux déclarations du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, qui a invité le Royaume-Uni à accueillir le navire, Gibraltar étant un territoire britannique.

Dans un tweet, le ministre d'extrême droite a déclaré que le navire pouvait aller "où il veut, sauf en Italie".

Le gouvernement de Gibraltar justifie sa décision par le fait que l'Aquarius a été enregistré en 2009 en tant que navire de recherche et non de sauvetage. Une "différence artificielle", a rétorqué "SOS Méditerranée", qui dénonce une "manœuvre politique du Gouvernement de Gibraltar pour entraver son action de sauvetage" dans un communiqué.

Alors que le bateau de l'ONG est coincé entre les côtes maltaises et italiennes, le directeur du port de Sète, l'ancien ministre communiste Jean-Claude Gayssot, a proposé de le laisser accoster.

Mais la France, comme l'Espagne, souligne la distance qui sépare l'Aquarius de ses côtes et n'a pas proposé de l'accueillir.