DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JEM-2018: la France avec un seul champion olympique au saut d'obstacles

Vous lisez:

JEM-2018: la France avec un seul champion olympique au saut d'obstacles

Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise lors des JO de Rio le 17 août 2016
@ Copyright :
John MACDOUGALL
Taille du texte Aa Aa

Un seul des quatre couples champions olympiques de Rio, Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise HDC, a été retenu en équipe de France de saut d'obstacles pour les Jeux équestres mondiaux (JEM), du 12 au 23 septembre à Tryon (Etats-Unis), a annoncé mardi la Fédération française d'équitation.

Il s'agit même d'une surprise: si Staut est le pilier de l'équipe depuis dix ans, Rêveur, âgé de 17 ans, était censé prendre sa retraite internationale après la Coupe du monde indoor à Paris en avril dernier.

Le sélectionneur national Philippe Guerdat a composé une équipe +new look+, en appelant de nouveaux cavaliers et chevaux.

Il n'avait pas d'autre choix en raison de blessures de chevaux qui ont laissé à pied Roger-Yves Bost et Patrice Delaveau, ou du choix du propriétaire de Ryan Hermès, cheval de tête de Simon Delestre, de garder son crack en Europe.

Autre pilier, Pénélope Leprévost n'avait plus de cheval confirmé depuis sa séparation après plus de sept ans de succès avec la famille Mégret, gérants du haras de Clarbec.

La cavalière ardennaise Alexandra Francart a été sélectionnée avec son jeune étalon Volnay du Boisdeville (9 ans). Le couple a été deux fois double sans-faute en Coupe des nations, à Saint-Gall (Suisse) et à Dublin (Irlande).

La sélection:

Nicolas Delmotte/Ilex VP

Alexis Deroubaix/Timon d'Aure

Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise HDC

Alexandra Francart/Volnay du Boisdeville

Thierry Rozier/Venezia d'Ecaussinnes

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.