DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: le jeune Kehrer arrive, le PSG ouvre son porte-monnaie

Vous lisez:

Ligue 1: le jeune Kehrer arrive, le PSG ouvre son porte-monnaie

Ligue 1: le jeune Kehrer arrive, le PSG ouvre son porte-monnaie
Taille du texte Aa Aa

Le Paris SG a effectué son premier achat du mercato en recrutant jeudi le jeune défenseur allemand Thilo Kehrer pour une somme coquette, 37 millions d'euros selon la presse allemande, alors que le club reste dans le collimateur du fair-play financier de l'UEFA.

. "Différents postes"

"Nous sommes très satisfaits d'accueillir au sein de notre club un joueur de la qualité de Thilo Kehrer", a déclaré le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, cité dans le communiqué de son club. "Au fil de son parcours, Thilo a appris à évoluer dans différents systèmes de jeu et à différents postes, en défense comme au milieu de terrain, ce qui offrira de nombreuses options à notre coach, qui le connaît très bien".

Venu de Schalke 04, le joueur âgé de 21 ans est dans un premier temps pressenti pour être le quatrième défenseur central dans la hiérarchie du PSG, derrière Thiago Silva, Marquinhos et Presnel Kimpembe, champion du monde cet été avec les Bleus et qui a prolongé lundi son contrat jusqu'en 2023.

Champion d'Europe Espoirs 2017 avec l'Allemagne, Kehrer a fait ses débuts en février 2016 en Bundesliga (45 matches, 4 buts, 4 passes décisives) et passe dans son pays pour un jeune promis à un bel avenir. Le nouvel entraîneur parisien Thomas Tuchel, allemand lui aussi, l'avait forcément repéré quand il était sur le banc de Dortmund.

. Buffon sans indemnités

Son potentiel est sans doute la raison pour laquelle le PSG a investi une somme aussi élevée que 37 millions d'euros, alors que le joueur était en fin de contrat en juin 2019, selon l'estimation avancée par le journal allemand Bild.

Il faut dire qu'il n'avait pas encore desserré les cordons de la bourse, avec pour tout recrutement cet été le légendaire gardien italien Gianluigi Buffon (40 ans et demi), libre à l'issue de son contrat avec la Juventus Turin.

Le club champion de France a parallèlement dégraissé, en vendant l'arrière gauche espagnol Yuri Berchiche à l'Athletic Bilbao et le milieu offensif argentin Javier Pastore à l'AS Rome, premier symbole de l'ère qatarienne arrivé en 2011, pour un total d'environ 50 M EUR. Auxquels se sont ajoutés les 15 millions d'euros versés par le Celtic de Glasgow et Lille pour les jeunes attaquants Odsonne Edouard (10) et Jonathan Ikoné (5).

Ces rentrées seront-elles suffisantes aux yeux de l'UEFA, qui a décidé de réexaminer la situation du PSG après l'avoir exempté de sanctions à la mi-juin?

Le 13 juin, la commission de contrôle financier des clubs (ICFC) de la confédération européenne avait analysé les années comptables 2015, 2016 et 2017, pour ne prendre finalement aucune sanction. Elle avait cependant précisé que "l'impact financier (sur 2018) des activités de transfert de l'été 2017" restait sous étroite surveillance.

. Sur une ligne de crête

Et le 3 juillet, petite coup de théâtre, le président de l'instance de contrôle de l'UEFA décidait de transmettre la décision à la chambre de jugement pour un réexamen.

L'instance avait ouvert une enquête formelle dès septembre 2017 sous la pression de plusieurs places fortes du football européen, notamment en Espagne, après le mercato du siècle réalisé par le PSG, qui venait d'arracher au FC Barcelone la superstar brésilienne Neymar contre une somme record de 222 M EUR, puis en enrôlant la pépite française Kylian Mbappé pour 180 M EUR (dont 35 M€ de bonus) via un prêt transformé en achat.

Le club de la capitale est sur une ligne de crête, entre d'un côté sa volonté de jouer les bons élèves devant l'UEFA et d'éviter des sanctions trop dommageables, et de l'autre, celle de se renforcer, de se donner des garanties à tous les postes, afin de briser le plafond de verre européen où il bute invariablement (quatre quarts puis deux 8e de finale depuis 2011).

Outre Kehrer, le PSG serait toujours en quête d'un milieu défensif, après le départ en retraite de Thiago Motta, et d'un latéral gauche. Mais il garde aussi dans sa besace quelques joueurs à vendre, notamment Gonçalo Guedes, convoité par Valence, où le jeune attaquant portugais s'était fait apprécier en prêt la saison dernière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.