DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bordeaux: Poyet mis à pied une semaine à titre conservatoire

Vous lisez:

Bordeaux: Poyet mis à pied une semaine à titre conservatoire

Bordeaux: Poyet mis à pied une semaine à titre conservatoire
Taille du texte Aa Aa

Le président de Bordeaux Stéphane Martin a annoncé vendredi la mise à pied à titre conservatoire pendant une semaine de son entraîneur Gustavo Poyet qui avait tenu des propos très durs contre sa direction la veille au soir.

"C'est un entretien préalable en vue d'un éventuel licenciement. On est dans une période d'une semaine durant laquelle il peut y avoir des échanges, donc techniquement tout est possible", a déclaré le président girondin qui recevra de nouveau Poyet dans une semaine.

L'entraînement et la préparation du déplacement prévu dimanche à Toulouse ont été confiés à Éric Bédouet, un de ses adjoints qui avait déjà joué les pompiers de service la saison dernière après le limogeage de Jocelyn Gourvennec.

Poyet, muni d'un petit sac à dos et accompagné d'un membre de sa famille, a quitté le Haillan en voiture avant l'entraînement matinal prévu à 9h30 mais qui a débuté avec une heure de retard après une réunion entre les joueurs et leurs dirigeants venus annoncer leur décision.

Jeudi soir, l'ancien milieu de terrain de la Céleste s'était montré furieux en conférence de presse contre ses dirigeants qui avaient, selon lui, laissé partir l'attaquant Gaëtan Laborde à Montpellier sans l'en avertir, menaçant de quitter le club.

"Je ne suis pas content aujourd'hui, c'est mon plus mauvais jour dans ce club", avait-il déclaré. "Ce que le club a fait aujourd'hui avec Gaëtan Laborde, c'est une honte. J'ai demandé au club qu'il ne parte pas jusqu'à qu'on prenne un joueur, ils n'ont pas recruté et ils ont fait partir Laborde", avait-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.