DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attaque d'un commissariat en Catalogne : la piste terroriste privilégiée

Vous lisez:

Attaque d'un commissariat en Catalogne : la piste terroriste privilégiée

Attaque d'un commissariat en Catalogne : la piste terroriste privilégiée
Taille du texte Aa Aa

Un corps recouvert d'un drap blanc et évacué sur une civière : c'est celui de l'assaillant abattu ce lundi dans un commissariat de Catalogne.

Peu avant 6 heures du matin, l'homme en question s'est présenté à l'entrée du commissariat de Cornella de Llobregat, près de Barcelone.

Il a sonné à l'interphone pour se faire ouvrir la porte, puis - armé d'un couteau - s'est précipité sur une policière qui a ouvert le feu pour se défendre.

Au même titre que son collègue présent dans le bâtiment à ce moment-là, elle a ensuite été prise en charge par des psychologues.

Pour les enquêteurs, la piste terroriste ne fait guère de doute.

Rafael Comes, commissaire de la police régionale catalane : "Cette personne est entrée dans le commissariat de police déterminée à y commettre un homicide, avec l'intention de tuer grâce à un couteau d'une taille considérable. Notre agente a fait usage de son arme à feu pour sauver sa propre vie et repousser l'agresseur. De notre point de vue, cette enquête doit être traitée comme une attaque terroriste, car il y a suffisamment d'indices pour cela. L'homme a crié Allah et d'autres mots qui n'étaient pas compréhensibles."

Les mesures de protection ont aussitôt été renforcées dans tous les commissariats de la région.

Et une perquisition a été effectuée au domicile présumé de l'assaillant, un immeuble situé à seulement quelques centaines de mètres du lieu de l'attaque.

Cornella de Llobregat est une ville ouvrière située au sud de Barcelone qui comme la station balnéaire de Cambrils vient de commémorer les attentats commis l'an passé qui ont fait 16 morts.

Pour les experts de la lutte anti-terroriste, la Catalogne est l'un des principaux foyers du djihadisme en Espagne.