DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour du Poitou-Charentes: le Grand Chelem pour Démare

Vous lisez:

Tour du Poitou-Charentes: le Grand Chelem pour Démare

Tour du Poitou-Charentes: le Grand Chelem pour Démare
Taille du texte Aa Aa

Le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté le Tour du Poitou-Charentes en s'imposant sur les cinq étapes au programme, dont la dernière reliant vendredi Brioux-sur-Boutonne à Poitiers (156,6 km), une nouvelle fois au sprint.

Tout le monde attendait son Grand Chelem, inédit sur cette épreuve, le Picard n'a pas déçu. "J'ai encore du mal à réaliser", lâchait-il juste après son triomphe. "Je venais sur ce tour avec des ambitions compte tenu de ma forme mais je ne m'attendais pas une telle performance avec 5 victoires en 4 jours. Ça ne m'était jamais arrivé".

Encore une fois, il n'y a pas eu de suspense dans le scénario de cette ultime levée menant à la préfecture de la Vienne. Une échappée précoce reprise à quelques kilomètres de l'arrivée, jugée donc au sprint et Démare qui gagne devant une concurrence impuissante.

"Mais j'ai eu chaud", a tempéré le héros du jour, qui s'est "retrouvé tout seul dans le dernier kilo(mètre). Ceux qui me précédaient ont manqué leur virage et ça m'a permis de les sauter".

Vendredi, les frustrés de cette hégémonie étaient le Belge Jonas Van Genechten (Vital-Concept) et l'Italien Matteo Malucelli (Androni-Sidermec-Bottecchia), maudit, qui aura terminé quatre fois sur le podium cette semaine mais jamais sur la première marche.

De sa semaine parfaite, on retiendra aussi sa performance jeudi après-midi sur le contre-la-montre qui restera dans les annales picto-charentaises. Bon rouleur, Démare y a pris le meilleur sur les spécialistes français Sylvain Chavanel (Direct Énergie), qui rêvait à 39 ans de finir sa carrière en beauté sur ses terres, et Yoann Paillot (St-Michel-Auber 93).

"Je sors de ce tour avec encore plus de convictions et plus fort dans ma tête après mon chrono. Certains diront que ce n'est que le Tour du Poitou-Charentes mais il fallait tout de même le faire. Ils n'ont qu'à monter sur un vélo et pourront voir que rien n'est facile", a conclu Démare qui n'a pas prévu de se rendra dimanche au Grand Prix de Plouay.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.