DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Française Alizé Cornet trop "dénudée" pour l'US Open

Vous lisez:

La Française Alizé Cornet trop "dénudée" pour l'US Open

La Française Alizé Cornet trop "dénudée" pour l'US Open
@ Copyright :
Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports
Taille du texte Aa Aa

Exagéré en "strip-tease" par certains médias, le changement de t-shirt d'Alizé Cornet aura fait parler le monde entier.

Battue au premier tour de l'US Open, la Française a reçu un avertissement pour avoir remis son haut à l'endroit, se retrouvant ainsi quelques secondes en brassière sur le court.

"Bien sûr, j'ai été surprise parce que j'ai juste changé mon t-shirt très rapidement et il m'a donné un "code violation", je ne m'y attendais pas, et je lui ai dit que c'était bizarre. Il est resté sur sa position et j'ai continué à jouer, j'essayais de gagner mon match. Je suis donc vite passé à autre chose", a déclaré la 31ème joueuse mondiale en conférence de presse.

Simple erreur d'arbitrage pour Alizé Cornet mais révélatrice d'une différence de traitement puisque les joueurs ne sont jamais sanctionnés lorsqu'ils changent de maillot...

La joueuse biélorusse Victoria Azarenka n'a pas caché sa colère devant les journalistes :

"Je crois que nous devons faire de notre mieux pour nous assurer que nous sommes le sport le plus progressiste possible et que nous continuons à briser ces barrières, car c'est inacceptable. Pour moi, c'est inacceptable. Ce ne devrait même pas être un sujet de conversation. Pourquoi ? Pourquoi on en parle ? Il est où le manque de respect dans cette histoire ? Je ne comprends pas."

Les organisateurs du Grand Chelem se sont depuis excusés auprès d'Alizé Cornet et ont indiqué que les joueuses auraient désormais à disposition un "espace privé près du court" pour changer de maillot...

La Française a préféré revenir de son côté sur les déclarations polémiques du président de la Fédération française : "Ce que Bernard Giudicelli a dit à propos de la tenue de Serena est dix mille fois pire que ce qui m'est arrivé sur le court".

Lors du dernier Roland Garros, Bernard Giudicelli avait critiqué la combinaison de Serena Williams, estimant qu'elle allait "trop loin". Des propos misogynes dénoncées par de nombreuses personnalités du tennis. Alizé Cornet a déclaré que "ce genre de personne ne travaille pas de manière à rendre les choses plus justes pour les femmes".