DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: vous reprendrez bien un peu d'Europe

Vous lisez:

Ligue 1: vous reprendrez bien un peu d'Europe

Taille du texte Aa Aa

Après le tirage au sort des deux coupes d'Europe et à l'orée de la nouvelle Ligue des nations, la L1 propose deux affiches à résonance continentale avec Rennes-Bordeaux et surtout Monaco-Marseille dimanche, premier choc de la saison.

Le PSG rend par ailleurs visite au promu nîmois samedi après-midi avant le match de son surprenant dauphin, Dijon (contre Caen), lors de cette 4e journée au lendemain de la clôture du mercato en France et avant la trêve internationale.

. ASM-OM, le temps presse

Monaco a hérité d'un groupe relevé en Ligue des champions (avec Atlético Madrid, Dortmund et Bruges), et Marseille aussi en Ligue Europa (Lazio, Francfort et Apollon Limassol).

En attendant de retrouver les joutes continentales, les deux grands clubs du sud-est occupent le milieu du tableau en L1, classement reflétant une entame de saison très moyenne: il y aura dimanche soir comme un tournant sur le Rocher, vers le haut ou vers le bas.

C'est l'OM de Rudi Garcia qui est le plus sous pression. L'arrivée du jeune ailier serbe Nemanja Radonjic et surtout de l'expérimenté milieu néerlandais Kevin Strootman doit absolument donner de l'air frais à une équipe qui collectionnait les désillusions ces derniers temps, et où aucun grand attaquant n'est arrivé après l'échec des tractations avec Mario Balotelli.

Monaco aussi vient de faire un joli coup en enrôlant le milieu belge Nacer Chadli, outre le prometteur latéral allemand Benjamin Henrichs. Mais pas le temps de s'adapter, et Leonardo Jardim a haussé le ton le week-end dernier à l'attention de ses joueurs après le revers 2-1 à Bordeaux: "Tout le monde sait que le projet de Monaco est un projet joli mais on a besoin de gagner. Nos objectifs sont hauts et on a besoin de faire plus pour arriver à ces objectifs".

. Rennes-Bordeaux, la peur du vide

Bretons et Girondins ne sont, eux, même pas dans la première partie de tableau, et ont besoin de points pour recoller à la tête et ne pas glisser.

Bordeaux traverse une période compliquée, toujours en quête d'un entraîneur après le refus de Thierry Henry de prendre la suite de Gustavo Poyet, et alors que la vente du club au futur propriétaire américain suscite de la méfiance du côté de supporters. Mais l'équipe s'est offert un automne européen en éliminant La Gantoise jeudi.

Rennes de son côté reste sur deux points perdus à Marseille dimanche dernier (2-2 après avoir mené 2-0 à la mi-temps). Le club s'est renforcé en attirant l'attaquant sénégalais Mbaye Niang, prêté par le Torino.

. PSG et Dijon, drôle de mano a mano

Ce sont les deux seuls clubs à avoir réalisé le carton plein lors des trois premières journées - même si le club de la capitale a davantage les yeux rivés sur la Ligue des champions, où il rencontrera Liverpool, Naples et l'Etoile Rouge de Belgrade.

Leader, pour le PSG, c'était attendu. Thomas Tuchel s'est même permis des expérimentations tactiques peu concluantes, comme le 3-4-3, sans nuire aux résultats. Le nouvel entraîneur allemand va-t-il encore tâtonner ? Il peut en tout cas compter sur son trident Mbappé-Cavani-Neymar, assisté d'Angel Di Maria, tout en se méfiant du promu nîmois, qui avait croqué l'OM 3-1.

Dijon tout en haut, c'est bien plus surprenant. Les Bourguignons ont impressionné à Nice (4-0), sous l'impulsion notamment de leur pépite Jules Keita, surnommé "Baba Neymar" en Guinée, qui pourrait disposer de plus de temps de jeu que précédemment. La réception de Caen, qui vient de recruter l'attaquant Claudio Beauvue (ex-Guingamp et ex-Lyon), semble propice à prolonger l'euphorie dijonnaise.

Programme de la 4e journée

Joué vendredi:

(20h45) Lyon - Nice

Samedi:

(17h00) Nîmes - Paris SG

(20h00) Angers - Lille

Dijon - Caen

Guingamp - Toulouse

Reims - Montpellier

Strasbourg - Nantes

Dimanche:

(15h00) Saint-Etienne - Amiens

(17h00) Rennes - Bordeaux

(21h00) Monaco - Marseille

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.