DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OMS : pas assez d'activité physique

Vous lisez:

OMS : pas assez d'activité physique

OMS : pas assez d'activité physique
Taille du texte Aa Aa

L'étude enfonce une porte ouverte, mais elle a le mérite de donner des chiffres clairs à l'échelle planétaire. D'après l'Organisation mondiale de la santé, un quart des adultes, plus de 1,4 milliard de personnes, ont une activité physique insuffisante et risquent davantage de développer des maladies cardiovasculaires, un diabète de type II ou certains cancers. D'où les recommandations suivantes :

" Il faut revoir notre environnement et notre manière d'inciter à une activité physiques quotidienne, explique Fiona Bull, co-auteure de l'étude. Les parcs, les terrains de jeu, les trottoirs... Ce sont ces lieux qu'il faut soigner dans toutes les villes et communes pour s'assurer que chacun y ait accès. Et au-delà de ça, nous devons développer plus de programmes pour inviter et encourager ceux qui sont moins actifs - en particulier les femmes et les adultes plus âgés - à renouer avec des activités qui leur plaisent avec leurs familles et leurs amis. "

Pour cette étude publiée par la revue The Lancet30357-7/fulltext), l'OMS a compilé 358 enquêtes menées dans 168 pays. Si certaines régions, comme l'Amérique latine, semblent plus concernées que les autres, le résultat le plus marquant est le fait que quasiment partout les femmes soient moins actives que les hommes.

L’OMS avait lancé en mai dernier un plan d’action mondial pour promouvoir l’activité physique. Dans le cadre de cette initiative, une campagne baptisée “Soyons actifs” ("Be active" en anglais" a été mise en place par Organisation mondiale de la santé pour "encourager les gouvernements et les autorités municipales à faciliter l’activité physique et à améliorer la santé de la population".