DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "plan vélo" du gouvernement français

Vous lisez :

Le "plan vélo" du gouvernement français

Le "plan vélo" du gouvernement français
Taille du texte Aa Aa

Moins de bouchons, moins de pollution : le vélo présente bien des avantages, et pourtant, il représente moins de 2 % des trajets pour se rendre chaque jour au travail.

La France, qui fait figure de lanterne rouge, derrière ses voisins européens, tente de rattraper son retard.

Ce vendredi, le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé le plan du gouvernement à Angers.

Parmi les mesures-phares, la création d'un fonds pour renforcer le réseau de pistes cyclables : 350 millions d'euros seront répartis sur sept ans.

Les règles de circulation seront aussi adaptées. Les vélos, qui pouvaient jusqu'ici rouler en ville à double sens, pourront bientôt le faire sur les axes limités à 50 kilomètres / heure.

Et l’État compte aussi sur le développement des places de stationnement pour les cyclistes, dans les immeubles comme au bureau, mais aussi près des gares.

Autre axe de proposition : mettre à contribution les employeurs, qui pourraient donner un coup de pouce financier aux salariés qui ont choisi ce mode doux.