DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : des militants écologistes évacués mais pas vaincus

Vous lisez:

Allemagne : des militants écologistes évacués mais pas vaincus

Allemagne : des militants écologistes évacués mais pas vaincus
Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, le face à face tendu entre militants écologistes et policiers a tourné à l'affrontement. A Hambach, près d'Aix-la-Chapelle, les adversaires du charbon ont dû plier.

Une évacuation musclée qui s'est soldée dimanche par 9 blessés et 34 arrestations.

Des dizaines de militants, installés depuis 2012 entendaient protéger cette forêt, en partie condamnée pour y agrandir une mine de charbon. Une présence jusqu'ici tolérée. Mais le propriétaire de la zone, le géant énergétique RWE a décidé de faire valoir ses droits.

Résultats : des militants délogés de cabanes construites dans les arbres et le sentiment que le gouvernement allemand ne respecte pas ses engagements en matière d'environnement.

Ils dénoncent une escalade irresponsable : "L'Allemagne n'a pas réduit ses émissions de CO2 depuis une dizaine d'années souligne Martin Kaiser de Greenpeace. Ce que nous demandons au gouvernement, c'est d'éliminer le charbon d'ici 2030 de manière à ce que les salariés aient de nouvelles possibilités dans les nouvelles technologies".

Le combat des activistes de la forêt de Hambach avait reçu le soutien de milliers de personnes.

Dans leur ligne de mire, l'exploitation de la lignite, ce charbon brun très polluant extrait à ciel ouvert.

L'Allemagne reste très dépendante de ce minerai depuis qu'elle s'est fixé pour objectif de se passer du nucléaire. Mais à ce jour, Berlin n'a pas fixé de date de sortie de l'exploitation du charbon.

"C'est incroyable que l'Allemagne ait terni son image concernant la production énergétique explique notre correspondant à Hambach, Hans Von der Brelie. 37% de sa production d'électricité est encore issue de la combustion de charbon très polluant. Cela signifie que l'Allemagne n'est pas en mesure d'atteindre à temps ses propres objectifs en matière de réduction des émissions de CO2. "

avec AFP