DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le charbon, sujet électrique en Allemagne

Vous lisez :

Le charbon, sujet électrique en Allemagne

Le charbon, sujet électrique en Allemagne
Taille du texte Aa Aa

Le ministre-président (chef du gouvernement) du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie n'est pas le bienvenu ici. Dimanche 16 septembre 2018, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans la forêt de Hambach (Allemagne) contre le projet du groupe énergétique RWE d'étendre sa mine de charbon, du lignite qu'il extrait à ciel ouvert sur de très vastes surfaces, imposant par la même une déforestation.

"Nous protestons contre les mines de charbon car c'est probablement le pire moyen de produire de l'électricité, explique un manifestant. C'est ce qui émet le plus de CO2. Aujourd'hui, nous plantons de nouveaux arbres pour développer la forêt, plutôt que de l'abattre."

Alors que des militants écologistes occupaient ces lieux depuis six ans, RWE a décidé de demander leur expulsion pour concrétiser les autorisations dont il dispose sur ce territoire, engendrant cette opération policière, qui a fait neuf blessés légers et entraîné 34 interpellations.
Environ 180 ZADistes seraient encore installés dans des cabanes en bois parfois placées en hauteur.

La fin de l'exploitation du charbon est un sujet sensible en Allemagne. Il assure 40% de la production d'électricité et représente jusqu'à 50 000 emplois, en incluant la sous-traitance. Selon le magazine allemand Der Spiegel, le gouvernement a proposé de fixer la fin de l'exploitation du charbon à une date comprise entre 2035 et 2038. RWE a immédiatement réagi, par la voie d'un communiqué, en jugeant un tel calendrier "inacceptable".