DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : le FMI prédit de graves conséquences sans accord avec l'UE

Vous lisez:

Brexit : le FMI prédit de graves conséquences sans accord avec l'UE

Brexit : le FMI prédit de graves conséquences sans accord avec l'UE
@ Copyright :
John Stillwell/Pool via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Un Brexit sans accord "entraînerait des coûts importants" pour l'économie britannique et il est donc "crucial" que Londres s'entende avec Bruxelles sur leur future relation, a estimé lundi le Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport annuel sur le Royaume-Uni.

Le FMI s'attend à ce que la croissance atteigne 1,5% pour 2019 au Royaume-Uni, mais ses prévisions sont fondées sur l'obtention d'un accord de divorce avec l'Union européenne d'ici la fin de l'année et la mise en place d'une période de transition, précise l'organisation.

Une sortie de l'UE plus troublée "pourrait conduire à un résultat bien pire", prévient le FMI dans son rapport publié alors que les discussions sur le Brexit entrent dans leur dernière ligne droite.

Le Royaume-Uni et l'UE souhaitent achever les négociations au sommet européen d'octobre ou au plus tard début novembre, soit quelques mois seulement avant le Brexit prévu le 29 mars.

Brexit sans accord : "improbable mais possible"

"Nous encourageons à la fois le Royaume-Uni et l'UE à travailler avec assiduité (...)" pour éviter un divorce brutal, a déclaré la directrice générale du FMI Christine Lagarde, lors d'une conférence de presse à Londres. Ce scénario réduirait la croissance, pèserait sur les finances publiques et entraînerait une dépréciation de la devise, prévient-elle.

Elle estime que le futur accord commercial et la frontière irlandaise sont les deux priorités que doit avoir le gouvernement britannique.

"Le peu de temps qu'il reste pour conclure un accord est très problématique", a-t-elle ajouté, alors que les milieux d'affaires s'inquiètent du peu de progrès dans les discussions et de l'impact de l'absence d'accord sur leurs activités. Elle s'est montrée toutefois "optimiste" sur la conclusion d'un accord.

Le ministre des Finances Philip Hammond, qui s'est exprimé brièvement avant Mme Lagarde, a estimé qu'un Brexit sans accord "semble improbable mais reste possible". "Nous devons faire attention à l'avertissement clair du FMI", a-t-il prévenu.

Avec AFP