This content is not available in your region

Pakistan : libération de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP-AP-REUTERS
euronews_icons_loading
Pakistan : libération de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif

Il avait été condamné pour corruption l’année dernière et emprisonné. Un tribunal pakistanais vient d’ordonner la remise en liberté sous caution de l'ex-Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, mais aussi de sa fille et de son gendre. À l’annonce de cette décision, des dizaines de militants de la Ligue musulmane pakistanaise (PML-N), le parti fondé par Nawaz Sharif ont chanté des slogans à la gloire de celui que l’on surnomme le "Lion du Pendjab".

"C’est une grande victoire. Cette décision prouve que dans cette affaire, toutes les accusations à l’encontre de Nawaz Sharif, de sa fille et de son gendre n’avaient aucun fondement et que tout n’était que détournement politique", a réagi Ahsan Iqbal, l'ancien ministre pakistanais de l'Intérieur.

Si les soutiens de Nawaz Shariff affirment qu'il a été condamné sans preuve et dénoncent une conspiration de l'armée, sa libération ne clôt pas le dossier pour autant. La cour anti-corruption à l’origine de la première condamnation peut encore faire appel de la décision de la Haute cour d'Islamabad devant la Cour suprême.