EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Restaurer le musée national de Rio prendra des années

Restaurer le musée national de Rio prendra des années
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il faudra des années pour restaurer le musée national de Rio de Janeiro ravagé par un incendie début septembre. Une grande partie des 20 millions d'objets de valeur a été détruite. C'est un travail archéologique qui s'annonce.

PUBLICITÉ

Restaurer le musée national de Rio de Janeiro prendra des années.

C'est la conclusion des experts de la conservation des biens culturels du Brésil .

L'incendie qui a ravagé début septembre ce joyau du patrimoine brésilien a quasiment détruit les 20 millions de pièces de valeurs. C'est donc un long travail de fouilles archéologiques qui s'annonce.

Pour cela, le pays a reçu le soutien de l’Unesco, de l'Allemagne, de la France ou encore du Canada et de l'Italie.

"Le processus de sauvetage et de recherche va se compter en mois, voire en années explique Jose Luiz Pedersoli, du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels au Brésil (ICCROM). Et tout ce qui est lié au nettoyage, à la conservation, à la documentation et à la stabilisation pourrait aussi prendre des années. Si on regarde l'exemple de l'Allemagne où le bâtiment des archives municipales à Cologne s'est effondré, nos confrères nous ont dit que 10 ans après l'incident, ce qui a été récupéré et exposé ne représentait que 20 % de la collection originale."

Pour la plupart des spécialistes, cet incendie était une "tragédie annoncée", ils pointent du doigt la négligence des pouvoirs publics et le manque de fonds alloués à la maintenance de l'édifice. Une enquête est toujours en cours.

Le Brésil a débloqué une aide d'urgence d'un peu plus de 4 millions d'euros et promet de reconstruire l'édifice.

avec AFP et AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays