DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dopage: l'athlétisme russe fait appel de sa suspension devant le TAS

Vous lisez:

Dopage: l'athlétisme russe fait appel de sa suspension devant le TAS

Dopage: l'athlétisme russe fait appel de sa suspension devant le TAS
Taille du texte Aa Aa

La Fédération russe d'athlétisme (Rusaf) a annoncé mercredi avoir déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour être réintégrée au sein de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), qui refuse toujours de lever sa suspension.

L'appel, déposé mardi selon le président de la Fédération russe d'athlétisme Dmitri Chliakhtine, demande la nullité de la feuille de route imposée à la Rusaf lors du dernier Conseil de l'IAAF, le 27 juillet.

Cette feuille de route demande la reconnaissance par les autorités russes des conclusions des rapports McLaren et Oswald, à savoir que des représentants du ministère russe des Sports étaient impliqués dans le système pour couvrir des cas de dopage, et l'accès à la base de donnée du laboratoire de Moscou.

"L'absence de fondement de ces critères et leur présence sur la feuille de route sont, à notre avis, illégaux car ils ne relèvent pas des compétences de la Rusaf", a déclaré Dmitri Chliakhtine dans un communiqué mercredi.

Selon lui, la Rusaf a attendu le délai de deux mois auquel elle avait droit pour faire appel et espérait "une sorte de réaction de l'IAAF qui n'est pas venue".

Cet appel intervient toutefois moins d'une semaine après la décision de l'Agence mondiale antidopage (AMA) de lever la suspension de l'Agence russe (Rusada), l'IAAF ayant alors immédiatement précisé qu'elle avait ses propres critères pour réintégrer la Russie.

Interrogé par l'AFP, le Tribunal arbitral du sport a indiqué ne pas avoir encore reçu l'appel de la Fédération russe d'athlétisme.

Mercredi, le quotidien anglais The Times a publié des extraits de la lettre envoyée par Dmitri Chliakhtine à Sébastian Coe, le président de l'IAAF.

"Étant donné que les critères restants pour la réintégration de la Rusaf étaient essentiellement identiques à ceux que le comité exécutif de l'AMA considère comme atteints, nous demandons respectueusement que l'IAAF décide de réinstaurer la Rusaf aussi vite que possible", écrit M. Chliakhtine.

"Dans le même temps, cependant, Rusaf n'a pas d'autre choix que de protéger ses droits et, par conséquent, a déposé aujourd'hui un appel devant le Tribunal arbitral du sport contre la décision du Conseil de l'IAAF de prolonger la suspension de la Rusaf", ajoute-t-il dans cette lettre.

La "task force" chargée d'évaluer les progrès réalisés par la Russie va étudier "dans les prochaines semaines" la décision prise par l'AMA et les conditions avancées par l'AMA, et présentera son rapport "début décembre au Conseil de l'IAAF", avait indiqué la Fédération internationale d'athlétisme il y a une semaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.