DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre pays d'accueil pour les 58 migrants de l'Aquarius

Vous lisez :

Quatre pays d'accueil pour les 58 migrants de l'Aquarius

Quatre pays d'accueil pour les 58 migrants de l'Aquarius
Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après leur sauvetage en mer méditerranée, les 58 migrants de l'Aquarius s'apprêtaient à être transférés sur des bateaux maltais pour débarquer sur l'île européenne. La météo compliquait les choses, mais une fois sur le sol maltais, ces familles qui ont tout quitté pourront rapidement prendre l'avion pour leur pays d'accueil. La France accueillera 18 de ces migrants, l'Allemagne et l'Espagne 15 chacune et le Portugal 10.

Les chefs de gouvernements européens, comme le Premier ministre français Edouard Philippe et son homologue maltais Joseph Muscat se sont félicités de cette répartition solidaire européenne.

De New York, en marge de l'assemblée générale de l'ONU, le président Français a répondu aux critiques pour ne pas avoir autorisé le débarquement de tous les migrants à Marseille, port du sud-est de la France :

"Si je me mets à dire que la France devient le port d'accueil de tous les bateaux qui partent d'Afrique, d'abord ça n'est pas une solution à laquelle je crois et ensuite ce n'est pas soutenable même politiquement en France (...). Je peux, j'en ai conscience, parfois de donner le sentiment de ne pas céder à des bons sentiments faciles parce que je pense qu'il sont sans lendemain et je pense que si je suivais cette voie, elle ferait basculer le pays vers les extrêmes, elle nourrirait les extrêmes xénophobes dans notre pays et elle ne réglerait pas durablement la situation".

C'est en raison de la fermeté récente de l'Italie, en première ligne depuis des années sur l'accueil des migrants, qu'une solution européenne est désormais recherchée à chaque fois. De New york, le Premier ministre italien Giuseppe Conte s'est montré satisfait :

"Je vais vous donner quelques chiffres qui se limitent aux cinq dernières années et demie. 588 000 débarquements [de bateaux de migrants], des dizaines de milliers de personnes sauvées, en Italie. L'Italie a la conscience tranquille. L'Italie n'est donc pas contre l'Europe, l'Italie a fait sa part. Il a été reconnu à plusieurs reprises dans diverses enceintes constitutionnelles que l'Italie a sauvé l'honneur de l'Europe".

Quant aux ONG qui ont affrété l'Aquarius, SOS Méditerranée et MSF, elles sont heureuses pour les migrants qu'elles ont secourus, même si cela ne règle pas encore leur problème de pavillon. L'Aquarius rentrera ensuite à Marseille, son port d'attache et c'est de là qu'il essaiera de régler le problème et saura s'il peut ou non reprendre la mer un jour prochain.