EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La France dit non à l'Aquarius

La France dit non à l'Aquarius
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La France refuse l'autorisation d'accoster au navire humanitaire d'SOS Mediterranée. Paris indique qu'il doit aller à Malte. Pour l'heure, l'Aquarius se dirige toujours vers Marseille, avec 58 migrants à son bord.

PUBLICITÉ

Ou l'Aquarius va-t'il bien pouvoir accoster ? La France lui en refuse l'autorisation. À bord du navire de l’ONG SOS-Méditerranée, 58 migrants, dont 17 femmes et 18 enfants, attendent d'être pris en charge. Pour l'Elysée, ils doivent aller à Malte. 

 _"Pour l’instant elle dit non parce que si nous voulons une politique migratoire cohérente il faut respecter les règles européennes"  _explique le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, reçu ce mardi sur BFMTV.   Pour lui, _"Un bateau de migrants doit accoster sur la côte européenne la plus proche. _Par ailleurs moi j’estime que la France prend une part importante de ses responsabilités en accueillant beaucoup de demandeurs d'asile, environ 100 000. Aussi, je crois que la France devrait être fidèle à ses valeurs de droit d'asile pour protéger ceux qui sont le plus menacés "

Accord trouvé pour l'accueil des migrants

En ce qui concerne l'accueil des migrants, le Portugal annonce un accord avec la France et l'Espagne.

La décision d'accueillir ces personnes a été prise "de façon solidaire et concertée avec l'Espagne et la France", a indiqué le ministère de l'Intérieur portugais dans un communiqué, sans préciser où ces migrants pourraient être débarqués. 

L'Aquarius se dirige toujours vers Marseille

Pour l'heure, le navire se dirige toujours vers Marseille car les autorités maltaises et italiennes ont d'ores et déjà déclaré qu'elles n’accueilleraient pas l'Aquarius.

SOS MEDITERRANEE France

"Il y a des signalements de personnes qui meurent en mer." indique Nick Romaniuk, coordinateur de recherches SOS Méditerranée. "Mais il semble que certains politiciens et ministres de l'Union européenne soient en fait contents de voir les corps d’hommes, des femmes et d'enfants s'entasser aux frontières de l'Europe." s'indigne t'il. 

Selon SOS Méditerranée, l'Aquarius est le seul bateau de sauvetage civil encore présent sur la route maritime la plus meurtrière au monde...avec plus de 1200 noyés depuis le début de l'année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre pays d'accueil pour les 58 migrants de l'Aquarius

Le sort incertain de l'Aquarius, la France en quête d'une "solution européenne"

L'Aquarius veut accoster à Marseille