DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Népal : Première apparition de la plus jeune "déesse vivante"

Vous lisez:

Népal : Première apparition de la plus jeune "déesse vivante"

Népal : Première apparition de la plus jeune "déesse vivante"
Taille du texte Aa Aa

Ils se sont rassemblés pour la voir la "déesse vivante" de Katmandou au Népal.

Ici, apercevoir la « Kumari royale » porte bonheur. Elle est apparue pour la première fois en public en présence de la présidente du pays Bidya Devi Bhandari.

La plus jeune Kumari

Trishna Shakia, a seulement quatre ans.

Elle est devenue déesse quand elle n’en avait que trois, avec l'accord de ses parents. Elle a été choisie par des prêtes selon trente-deux critères

Depuis, elle est vénérée comme l’incarnation de la déesse de la force et gardienne du Népal Taleju Bhavani, aussi bien par les hindous que par les bouddhistes.

Séparée de sa famille

La petite fille vit dans un palais, séparée de sa famille.

Elle ne peut sortir que 13 jours par an, à l’occasion de festivités, où elle est portée dans un autel.

Ses pieds divins ne peuvent être souillés par le sol.

En 2008, des défenseurs des droits de l’enfant ont critiqué cette tradition.

Depuis, sur ordre de la cour Suprême du pays, une Kumari est toujours recluse, mais doit bénéficier de trois heures d'études par jours.

Trishna Shakia restera « déesse vivante » jusqu’à sa puberté, jour où selon, la croyance le divin s’échappera de son corps. Elle redeviendra alors une femme mortelle.