DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ryder Cup: une spectatrice blessée après avoir été touchée par une balle

Vous lisez:

Ryder Cup: une spectatrice blessée après avoir été touchée par une balle

Ryder Cup: une spectatrice blessée après avoir été touchée par une balle
Taille du texte Aa Aa

Une spectatrice a été blessée par une balle envoyée par l'Américain Brooks Koepka, vendredi matin lors d'un match de double de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Sur le trou N.6 du parcours de l'Albatros, le vainqueur de l'US Open et du Championnat PGA cette année, a envoyé son drive, le coup du départ, très à gauche du fairway, parmi la foule.

Touchée au visage et toujours consciente, la spectatrice a été évacuée.

"J'ai été la voir. Apparemment elle avait mal. Elle saignait pas mal. La balle a dû la toucher en plein dans l'oeil. Heureusement elle n'a pas eu de perte de vision ou quelque chose d'autre", a commenté Koepka après sa victoire, aux côtés de Tony Finau, face à Justin Rose et l'Espagnol Jon Rahm dans le premier double de la matinée.

"Mais ce n'est pas agréable. Quand on blesse quelqu'un, vous savez on ne fait jamais exprès. Mais cela arrive de toucher les gens. On se sent mal. Qand on doit aller vers eux et s'excuser, on sait qu'ils ont mal", a ajouté Koepka.

"Vous ne voulez jamais que votre balle touche le visage d'un spectateur, encore moins celui d'une femme. J'étais vraiment mal", a confié l'Américain.

Selon les organisateurs, la femme, secourue par les équipes médicales sur place, a été ensuite conduite vers un hôpital après l'incident, et ne souffre d'aucune fracture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.