DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza s'embrase à nouveau

Vous lisez :

Gaza s'embrase à nouveau

Gaza s'embrase à nouveau
Taille du texte Aa Aa

Gaza s'est de nouveau embrasé vendredi.

Près de 20 000 Palestiniens se sont rassemblés le long de la barrière de sécurité qui sépare le territoire d'Israël.

Jets de pierre et d'engins explosifs : des affrontements ont presque aussitôt éclaté avec l'armée israélienne.

Les soldats de Tsahal ont ouvert le feu pour riposter. Bilan : sept morts côté palestinien dont deux enfants et près de 500 blessés selon des sources médicales palestiniennes. Des ONG dénoncent samedi un "usage mortel et excessif de la force" de la part de l’armée israélienne.

Outre l'emploi de moyens anti-émeutes pour tenir les Palestiniens à distance, l'aviation israélienne a frappé deux positions du Hamas, qu'Israël tient pour responsable de tout ce qui se passe à Gaza, toujours selon l'armée.

C'est la journée la plus sanglante depuis l'inauguration de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem. 60 Palestiniens avaient été tués alors qu'ils protestaient contre cette décision.

La bande de Gaza vit une situation plus que précaire. Ce territoire appauvri et reclus réclame la levée du blocus imposé depuis plus de 10 ans par Israël.

Le 20 septembre, l'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov, a estimé devant le Conseil de sécurité que la bande de Gaza, coincée entre Israël, l’Égypte et la Méditerranée, pouvait "exploser d'une minute à l'autre".

L'horizon politique paraît bouché. L'ONU et l’Égypte, l'un des deux seuls pays arabes à avoir fait la paix avec Israël, s'emploient depuis des semaines à tenter de forger une trêve durable entre l’État hébreu et le Hamas. En échange du calme, le blocus pourrait être allégé.

Depuis le printemps dernier, les Palestiniens multiplient les manifestations pour faire entendre leurs voix.

avec AFP