DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP du Japon: essais libres 1 et 2, Hamilton passe "une journée géniale"

Vous lisez:

GP du Japon: essais libres 1 et 2, Hamilton passe "une journée géniale"

Taille du texte Aa Aa

Intouchable et extatique, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), dans "une journée géniale", a dominé les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix du Japon, 17e manche de la saison de Formule 1, sur le circuit de Suzuka vendredi.

Quels que soient les pneumatiques utilisés, en simulation de qualification ou de course, le leader du Championnat du monde a largement surclassé son coéquipier Valtteri Bottas et son rival Sebastian Vettel.

Son meilleur chrono de 1 min 28 sec 217/1000, réalisé dans l'après-midi, est ainsi 461/1000 plus rapide que celui du Finlandais et 833/1000 plus rapide que celui de l'Allemand de Ferrari.

Hamilton, qui reste sur cinq victoires en six courses, n'a pas boudé son plaisir en piste, lançant à la radio d'une voix enjouée qu'il "s'éclatait" et passait "une journée géniale".

"Chaque année, je sais qu'il y a des passages que je peux améliorer (...) Je m'y suis mis tout de suite et j'ai été bien meilleur que jamais dans ces virages", a-t-il expliqué ensuite. "Il faut continuer ainsi. L'équipe et moi parvenons tellement bien à perfectionner la voiture."

Comme en Russie la semaine dernière, Ferrari et Red Bull sont loin du rythme de Mercedes à l'issue de cette première journée, et les progrès réalisés jusqu'à la course ne s'étaient pas avérés suffisants à Sotchi.

La Scuderia peut en outre s'inquiéter de la dégradation de ses pneumatiques lors des essais libres 2. "Nous glissions un peu trop, ce qui a abîmé nos pneus un peu plus que les autres", a reconnu Vettel.

- "Mercedes trop loin devant" -

"Mais dans l'ensemble, c'est un bon vendredi, sans problème. Il faut maintenant réussir à tirer tout ce qui reste de la voiture pour samedi", a exhorté celui qui refuse toujours de se montrer alarmiste, en dépit de chances de titre de plus en plus minces pour lui et son écurie.

"Je pense que nous pouvons nous rapprocher de Ferrari et les défier pendant la course mais Mercedes semble trop loin devant", a pour sa part estimé le Néerlandais de Red Bull, Max Verstappen.

En pleine saison des typhons, les poursuivants des Flèches d'argent ne peuvent guère compter sur la pluie, qui a épargné Suzuka vendredi mais pourrait s'inviter samedi, pour rebattre les cartes.

Dans ces conditions, le quadruple champion du monde anglais est bien souvent au-dessus. Il l'a encore démontré cette année en Allemagne (victoire), en Hongrie (pole position) ou en Belgique (pole).

Hamilton et Mercedes ne visent rien moins qu'une quatrième victoire consécutive dimanche pour accroître une avance qui se porte à 50 points chez les pilotes et 53 chez les constructeurs, à cinq courses de la fin de saison.

Avec ou sans les consignes d'équipe édictées en Russie, où Mercedes a pour la première fois cette saison demandé à Bottas de laisser la victoire à son leader.

- Honda à domicile -

Au milieu de tableau, la même bagarre s'annonce qu'à Sotchi entre Force India, Haas et Sauber, avec Renault, fragile quatrième constructeur, de nouveau à la traîne.

Les Français Esteban Ocon (Force India) et Romain Grosjean (Haas), 7e et 8e de la FP2, étaient d'ailleurs les "meilleurs du reste", derrière les trois "top teams", vendredi.

Toro Rosso et son motoriste Honda, sponsor titre pour la première fois de son GP national, semblent aussi en position de se montrer grâce à l'évolution moteur testée vendredi dernier et introduite ce week-end.

La journée n'a toutefois pas été tranquille pour le Français Pierre Gasly, réprimandé par les commissaires de course pour avoir ralenti en piste et gêné Hamilton pendant la séance du matin, puis privé de la plus grande partie de celle de l'après-midi par un problème du système d'alimentation en carburant de sa monoplace.

"A ce point dans le week-end, ça n'est pas trop critique", a toutefois assuré le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe.

Les essais libres 3 sont programmés à 12h00 locales (05h00 françaises) et les qualifications à 15h00 (08h00) samedi. Elles sont particulièrement cruciales sur un circuit qui autorise peu de dépassements.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.