DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bavière : sueurs froides dans le camp Merkel

Vous lisez :

Bavière : sueurs froides dans le camp Merkel

 Bavière : sueurs froides dans le camp Merkel
Taille du texte Aa Aa

La coalition-gouvernementale d'Angela Merkel s'apprête à essuyer un revers politique majeur avec la défaite annoncée de la CSU à l'issue des législatives de ce dimanche en Bavière.

L'Union chrétienne-sociale est l'alliée politique de la CDU d'Angela Merkel.

Selon les dernières études d'opinion, la CSU est créditée d'environ 34 % des suffrages, soit près de treize points de moins qu'aux dernières législatives en 2013.

L'ouverture des frontières allemandes à un million de réfugiés en 2015 et la droitisation de la campagne de la CSU semblent avoir repoussé une partie de ses électeurs.

Sauf surprise, la CSU devrait perdre la majorité absolue au parlement de Bavière, fragiliser la coalition Merkel et se chercher un ou plusieurs partenaires pour une coalition régionale.

Le parti anti-migrants Alternative für Deutshland espère entre 10 et 11 % des voix alors que les Verts pourraient eux doubler leur score de 2013 et réunir 19 % des bulletins.

L'actuel chef du gouvernement de Bavière Markus Söder a exclu toute alliance avec les écologistes et pourrait se tourner du côté des petits partis libéraux.